Quebec: 1 800 463-4710
Montreal: 1 888 506-9600

Groupe PolyAlto Plastic Ingenuity

L'ingéniosité plastique, dans les musées du Québec.


Que ce soit pour protéger une grande œuvre d’art ou pour mettre en valeur votre voiture de collection préférée, Groupe Polyalto fabrique depuis de nombreuses années des vitrines d’acrylique de tous formats.

Plus communément appelés couverts de maquette ou cube cinq côtés, ces vitrines sont réalisées à partir de feuilles d’acrylique de couleurs et d’épaisseurs variées. Afin d’offrir un résultat haut de gamme, Groupe Polyalto privilégie l’usage d’un acrylique extrudé, tout simplement parce que celui-ci réagit mieux au collage.

En plus des feuilles d’acrylique clair standard, il est possible de choisir parmi notre vaste choix de couleurs et de finis différents, dont de l’acrylique antireflet ou résistant à l’abrasion selon les besoins.

Motivé par le désir de se dépasser et de toujours repousser les limites, Groupe Polyalto ne fabrique pas que des vitrines de forme carrée ou rectangulaire. Nous adorons réaliser des projets uniques, dont des couverts de maquettes de tous styles.

C’est l’apparence de l’assemblage qui détermine le niveau de finition voulu selon la demande de la clientèle. Puisque tous les objets présentés dans ces vitrines n’ont pas la même valeur, nous offrons plusieurs degrés de qualité.

Les divers musées et galeries d’art optent généralement pour une finition que nous appelons Or. L’ouvrier qui fabrique le couvert de maquette s’appliquera alors à réaliser un collage impeccable et toutes les faces du cube présenteront un polissage pratiquement parfait. Une attention particulière est portée lors de la coupe des morceaux.

La finition esthétique quant à elle demeure très populaire puisqu’elle présente une très belle apparence, mais il peut toutefois arriver que de minuscules bulles d’air soient visibles dans les joints de collage.

« Les bulles d’air apparaissent quand la colle ne réussit pas à se faufiler complètement entre les deux épaisseurs d’acrylique. Ça n’enlève rien du tout à la solidité de la structure », assure le spécialiste des couverts de maquette, M. Jean-Guy Paradis.

Ces petites perles peuvent se former lorsque nous utilisons une colle liquide, le chlorure de méthylène. Ce produit provoque une réaction chimique lorsqu’il entre en contact avec l’acrylique, ce qui fait littéralement fusionner les morceaux que l’on souhaite coller.

On peut toutefois s’assurer d’avoir une finition impeccable et sans aucune bulle en utilisant un procédé d’assemblage totalement différent. En effet, le collage aux rayons U.V. élimine la possibilité que des bulles d’air fassent surface lors du collage. Cette technique n’est toutefois pas recommandée pour les structures qui requièrent une grande solidité.

Si ces explications sur les procédés de fabrication de couverts de maquettes soulèvent encore des questions pour vous, Groupe Polyalto vous invite à contacter l’un de nos conseillers qui se fera un plaisir de répondre à toutes vos questions. Spécialement en ce 18 mai 2016, la Journée internationale des musées.

 

Crédit photo: Atelier Laboutique, exposition : Sur la piste de Beni Mh’ira du 01 janvier au 24 avril 2016, Montréal.

 


< Back